Libye: convocation d’une session extraordinaire du Conseil des droits de l’homme

Le Conseil des droits de l'homme de l'ONU tiendra, vendredi 25 février à Genève, une session spéciale sur la situation des droits de l'homme en Libye. Cette séance extraordinaire du Conseil est convoquée à la demande de la Hongrie. La requête a été signée par 47 pays de toutes les régions du monde, membres et non-membres du Conseil des droits de l'homme. Il s'agira de la quinzième session extraordinaire du Conseil des droits de l'homme, mais la première fois qu'un membre du Conseil sera soumis à une session spéciale.

Conseil des droits de l'homme

Conseil des droits de l'homme

La convocation de cette session intervient au lendemain du haussement de ton de Navi Pillay qui a évoqué la possibilité de crimes contre l’humanité en Libye. La Chef des droits de l’homme de l’ONU a averti mardi les autorités libyennes que les attaques systématiques contre la population civile pouvaient être assimilées à des « crimes contre l’humanité ».

Le Conseil des droits de l’homme se réunit rarement en sessions extraordinaires mais celles-ci aboutissent en général à l’adoption d’une résolution commune, comme cela avait été le cas à la fin du mois de décembre concernant la Côte d’Ivoire. Les précédentes sessions extraordinaires ont porté sur les situations des droits de l’homme dans les territoires palestiniens occupés, au Liban, au Darfour, en République démocratique du Congo, au Myanmar, à Sri Lanka et en Côte d’Ivoire, ainsi que sur la crise alimentaire mondiale, la crise économique et financière mondiale et le soutien au processus de relèvement en Haïti après le séisme du 12 janvier 2010.

Conformément au paragraphe 10 de la résolution 60/251 de l’Assemblée générale portant création du Conseil des droits de l’homme, une session extraordinaire peut être convoquée avec le soutien d’au moins un tiers des 47 membres du Conseil – soit au moins 16 membres.

Parmi les pays qui appuient la démarche de la Hongrie figurent notamment l’Allemagne, l’Argentine, l’Australie, l’Autriche, la Belgique, le Brésil, la Bulgarie, le Canada, le Chili, Chypre, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, les États-Unis, la Finlande, la France, la Grèce, l’Irlande, l’Islande, l’Italie, le Japon, la Jordanie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, les Maldives, Malte, le Mexique, la République de Moldova, la Norvège, la Nouvelle-Zélande, la Palestine, les Pays-Bas, le Pérou, la Pologne, le Portugal, le Qatar, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, le Sénégal, la Slovaquie, la Slovénie, la Suède, la Suisse, la Turquie, et l’Uruguay.

La Libye a été élue l’an dernier par l’Assemblée générale de l’ONU comme membre du Conseil des droits de l’homme. Une session régulière du Conseil des droits de l’homme commence lundi à Genève pour quatre semaines.

(Mise en perspective d’Alpha Diallo, avec un extrait sonore de Frej Fenniche, Chef de la section Moyen Orient et Afrique du Nord au Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...