Lampedusa : l'Italie préoccupée par l'arrivée massive d’immigrés tunisiens

Lampedusa est à nouveau le théâtre d'un drame humanitaire avec l'arrivée massive de migrants africains sur ses côtes. Un millier de réfugiés supplémentaires fuyant les tensions en Tunisie ont débarqué dimanche sur l'île italienne, où le gouvernement a décrété l'état d'urgence humanitaire. Les jours précédents, plusieurs milliers de réfugiés venant de Tunisie étaient déjà arrivés à Lampedusa, incitant les autorités locales à lancer un appel à l'aide pour faire face à cet afflux.

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) note que tout le monde a été pris de vitesse par le volume, la rapidité et l’importance de ce flux migratoire. Selon Jean-Philippe Chauzy, porte-parole de l’OIM, les arrivées continuent et les structures sur place ne sont encore adéquates pour accueillir ces milliers de migrants.

La presse fait état de l’arrivée d’au moins 5 000 migrants à Lampedusa en cinq jours, pour la plupart des Tunisiens. Ces expliquant avoir fui en raison de la situation politique, comme en écho aux centaines de personnes qui manifestent tous les jours en Tunisie pour réclamer un emploi, un meilleur salaire ou un toit. « Les migrants fuient généralement les conditions extrêmement difficiles dans leur pays d’origine », concède Jean-Philippe Chauzy.

Lampedusa a déjà connu des drames humanitaires de cette ampleur avec une arrivée massive de migrants subsahariens en 2009. Cette fois-ci, il s’agit presque exclusivement de Tunisiens. Selon des témoignages recueillis par les organismes humanitaires sur place, ils fuient « la pauvreté et l’insécurité dans leur pays ».

(Extrait sonore : Jean-Philippe Chauzy, porte-parole de l’Organisation internationale pour les migrations; propos recueillis par Alpha Diallo)

Classé sous Dossiers, Le journal direct.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...