Gabon : départ pacifique d’opposants des locaux du PNUD

Le Secrétaire général des Nations Unies a accueilli favorablement le 27 février la résolution pacifique de la situation concernant un groupe de Gabonais qui se trouvait dans les locaux du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) à Libreville, au Gabon depuis le 25 janvier 2011.

Ali Bongo Ondimba

Ali Bongo Ondimba

Ban Ki-moon a salué le Président Ali Bongo Ondimba du Gabon, pour sa coopération positive avec les Nations Unies, facilitant le départ pacifique et volontaire, le 27 février 2011 de ce groupe, des locaux du PNUD. Il s’est félicité de la volonté des Gabonais, quel que soit leur milieu ou leur appartenance politique, de travailler ensemble pour résoudre leurs différences de façon pacifique en vue de préserver la paix et la stabilité, valeurs auxquelles le pays est associé.

Alors que les Nations Unies établissent le Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale à Libreville, la capitale gabonaise, le Secrétaire général réitère sa disposition à continuer de travailler avec les autorités et le peuple gabonais, pour contribuer à promouvoir la paix, la stabilité et la prospérité dans la sous-région d’Afrique centrale.

Selon la presse, l’opposant André Mba Obame s’était réfugié dans les locaux du PNUD le 25 janvier après s’être déclaré Président du Gabon. Il était accompagné d’une trentaine de personnes de son “gouvernement” autoproclamé. André Mba Obame affirme avoir gagné l’élection présidentielle de 2009.

(Mise en perspective: Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...