Europe : le Président de l'OSCE entendu par le Conseil de sécurité

Les membres du Conseil de sécurité ont entendu aujourd'hui Audronius Azubalis, le Ministre des affaires étrangères de la Lituanie et Président en exercice de l'OSCE, l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe. Le diplomate lituanien a tout d'abord présenté aux quinze les priorités de son organisation. Il a ensuite passé en revue les récents conflits et les crises actuelles en Europe avant de s'appesantir sur la coopération entre l'OSCE et les Nations Unies.

Conseil de sécurité
Conseil de sécurité
Au cours de son exposé  devant Conseil de sécurité, le Président en exercice l’OSCE a mis en exergue les activités de la Mission des Nations Unies au Kosovo comme étant l’un des exemples de la coopération entre l’ONU et l’OSCE. Selon Audronius Azubalis, les deux organisations travaillent ensemble sur le terrain pour assurer la sécurité ainsi que le bien-être des communautés au Kosovo.

Plusieurs délégués ont réagi au cours de cette réunion du Conseil de sécurité, parmi lesquels Emmanuel Bonne, le Représentant de la France, qui a évoqué quelques défis à relever.

Le Président en exercice de l'OSCE a reconnu le rôle moteur des Nations Unies dans la lutte contre le terrorisme et a réaffirmé l’engagement de son organisation pour une coopération accrue avec l’ONU afin d’établir un cadre légal universel contre le terrorisme.

L’OSCE est une organisation de sécurité comprenant 56 Etats Membres et 12 Etats partenaires pour la coopération (région méditerranéenne et asiatique). Selon le mécanisme de prise de décision, tous les Etats participants sont représentés sur une base égale de vote. Selon le droit international, l’OSCE n’est pas une organisation de droit juridique et ses décisions ne lient pas les Etats Membres de point de vue légal, mais constituent un engagement politique. L’OSCE est l’unique organisation pour la sécurité en Europe et est considérée comme un accord régional pour la sécurité au sens du chapitre VIII de la Charte des Nations Unies, étant un premier instrument pour l’alerte précoce, la prévention de conflits, la gestion des crises et du relèvement post-conflit dans les régions affectées. L’approche complète de la sécurité est reflétée par les principes de l’activité de l’OSCE, basés sur les trois dimensions: politico-militaire, économico-environnementale et humaine.

L’OSCE a comme objectifs la consolidation des valeurs communes et l’aide aux Etats participants dans la construction démocratique de la société civile, basée sur le respect de la loi ; prévenir l’apparition des conflits locaux, soutenir la paix et la stabilité dans les régions exposées à des risques de conflit ainsi qu’éliminer les déficits perçus de sécurité, pour éviter la création de nouvelles divisions politiques, économiques et sociales.

(Mise en perspective de Jean-Pierre Amisi Ramazani avec un extrait sonore d’Emmanuel Bonne, Représentant de la France au Conseil de sécurité)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...