Egypte : Ban Ki-moon pour un vrai dialogue entre les autorités et le peuple

Alors que les manifestations contre le régime du Président Hosni Moubarak se poursuivaient mardi en Egypte, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a souhaité qu'un véritable dialogue entre les autorités et le peuple conduise à une transition ordonnée et pacifique.

Ban Ki-moon

Ban Ki-moon

Ban Ki-moon a réitéré son appel à toutes les parties à éviter la violence et à garantir la liberté d’expression et d’information.

Et de marteler : les Egyptiens sont clairement frustrés et appellent à des réformes courageuses. Il incombe aux dirigeants égyptiens, et cela est valable pour tous les pays dans le monde, d’écouter attentivement les préoccupations et aspirations légitimes de leur peuple. Ban Ki-moon estime qu’une transition pacifique et ordonnée est cruciale. IL espère qu’un véritable dialogue entre les dirigeants et le peuple conduira au début d’un tel processus, dont les détails sont à définir par le peuple égyptien. Les Nations Unies se tiennent prêtes à fournir une assistance », a encore dit Ban Ki-moon.

Evoquant ensuite la réunion du Quatuor sur le Moyen-Orient à laquelle il a participé ce week-end à Munich, Ban Ki-moon a souligné que les participants n’avaient pas parlé spécifiquement de la situation en Egypte mais qu’ils étaient « tous conscients » que ce pays restait « un partenaire crucial pour l’Autorité palestinienne et Israël, ainsi que pour le processus de paix.

Mise en perspective de Maha Fayek

Classé sous Actualités du Siège, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...