Côte d’Ivoire : retrait de la fréquence d’ONUCI-FM

En dépit de la décision du Conseil national de la communication audiovisuelle (CNCA) relative à la suspension d'ONUCI-FM, la radio de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI), le porte-parole de la mission onusienne a indiqué qu'elle continuerait d'émettre conformément au mandat de l'ONUCI.

Hamadoun Toure

Hamadoun Toure

Hamadoun Touré a déclaré jeudi lors de la conférence de presse hebdomadaire de l’ONUCI que cette mesure du CNCA n’a pas été notifiée officiellement à la mission. Cependant, a-t-il ajouté, ONUCI FM fait partie intégrante de la mission et est issue du mandat que lui a confié le Conseil de sécurité en Côte d’Ivoire.

« Nous sommes en train d’exécuter ce mandat et ONUCI FM, à l’image de toute la mission, est en train d’exécuter ce mandat », a-t-il précisé.

Laurent Gbagbo réclame depuis fin 2010 le départ de l’ONUCI qu’il accuse de soutenir son rival Alassane Ouattara, reconnu président élu par la la communauté internationale, dont l’ONU, après le scrutin du 28 novembre.

Au chapitre des droits de l’homme, Hamadoun Touré a annoncé que l’ONUCI avait enregistré cette semaine, 22 nouveaux cas de personnes tuées dans le district d’Abidjan. « Cela porte à plus de 296 morts le nombre de personnes tuées dans le cadre des violences postélectorales depuis la mi-décembre », a noté le porte-parole. Il a également fait cas des personnes portées disparues, des viols et des exactions.

(Extraits sonores : Hamadoun Touré, porte-parole de l’ONUCI ; propos recueillis par ONUCI-FM)

Écouter /
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...