Côte d'Ivoire : les limites du panel de l'UA

Le panel de l'Union africaine mis en place pour tenter de dénouer l'impasse politique en Côte d'Ivoire dispose d'une marge de manœuvre limitée pour réussir sa mission, estime le politologue Gilles Yabi.

Ivory Coast
Ivory Coast
« Les réactions des différentes parties à la création de ce panel ne portent pas à l’optimisme quant aux chances de cette ultime médiation », a fait remarquer Gilles Yabi, politologue à l’International crisis group (ICG).

Selon lui, les travaux de ce panel constitué de cinq chefs d’Etat devront se heurter à la position de Laurent Gbagbo qui est toujours déterminé à ne pas céder le pouvoir à Alassane Ouattara. Dans ces conditions, dit-t-il, ce groupe de travail aura « une marge de manœuvre limitée ».

« Il est à craindre qu”il y ait des divergences au sein de ce panel, et que de ce fait, l’action de l’Union africaine soit neutralisée sur le dossier ivoirien », a-t-il souligné.

Lors du 16ème sommet de l’Union africaine tenu à Addis Abeba, en Ethiopie, l’organisation panafricaine a décidé de la création d’un panel constitué de cinq chefs d’état chargé de proposer des solutions à la crise postélectorale ivoirienne dans un délai d’un mois.

(Extrait sonore : Gilles Yabi, politologue; propos recueillis par Adams Soro d’ONUCI-FM)

Classé sous L'info, Le journal direct.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...