Côte d'Ivoire : Gbagbo doit se retirer pacifiquement

Il est dans l'intérêt de Laurent Gbagbo de céder pacifiquement le pouvoir à Alassane Ouattara pour mettre fin à son isolement ainsi que les souffrances des populations, a déclaré David Zoumenou, chercheur à l'Institut d'Etudes en sécurité à Pretoria, en Afrique du Sud.

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire

David Zoumenou estime qu’il ne fait aucun doute sur la victoire d’Alassane Ouattara, lors du second tour de la présidentielle ivoirienne, qui a été entérinée par l’Union africaine.

Alors que les experts du panel de l’Union africaine (UA) ont quitté jeudi la Côte d’Ivoire pour transmettre aux cinq chefs d’Etat en charge du panel les conclusions de leur mission, David Zoumenou estime qu’il est nécessaire de faire pressions sur les acteurs de la crise postélectorale pour une sortie urgente de l’impasse politique qui a d’énormes répercussions au plan humanitaire.

S’agissant de l’option militaire prônée par la Communauté économique des états de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le politologue béninois prévient que cette une entreprise comportant des risques. « Une intervention militaire en Côte d’Ivoire va forcement embraser le pays, c’est pourquoi on voudrait que toutes les chances soient données aux discussions », a-t-il affirmé. Pour autant, il reconnait que la voie pacifique a également ses limites ; ce qui pourrait justifier le recours à la force, comme solution de sortie de crise.

(Extrait sonore : David Zoumenou, chercheur à l’Institut d’Etudes en sécurité à Pretoria ; propos recueillis par François Gombahi d’ONUCI-FM)

Classé sous Dossiers, Le journal direct.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...