Conseil des droits de l'homme : La France dénonce les violations en Libye

Le Conseil des droits de l'homme de l'ONU a adopté vendredi une résolution réclamant la suspension de la Libye de ses rangs ainsi qu'une enquête indépendante sur les violations commises par le régime de Mouammar Kadhafi.

Jean Baptiste Mattei, Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies à Genève

Jean Baptiste Mattei, Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies à Genève

Pour la première fois de son histoire, le Conseil s’est réuni sur la situation d’un de ses membres dont il a également réclamé pour la première fois la suspension.

Jean-Baptiste Mattei, Représentant permanent de la France auprès des  Nations Unies à Genève est intervenu dans le cadre de la session extraordinaire du Conseil des droits de l’homme. Il a souligné que les informations en provenance de la Libye étaient extrêmement préoccupantes et a souhaité que le Conseil joue pleinement son rôle en dénonçant avec fermeté et sans détours les situations dans lesquelles les droits de l’homme sont gravement violés en Libye.

La résolution du Conseil fait office de recommandation. La décision finale revient à l’Assemblée générale de l’ONU dont la prochaine réunion est prévue le 1er mars à New York.

Le texte demande également qu’”une commission d’enquête indépendante conduite” par l’ONU se rende sur le terrain pour recenser ces violences qui pourraient être assimilées à “des crimes contre l’humanité”.

Extrait sonore : Jean-Baptiste Mattei, Représentant de la France auprès des Nations Unies à Genève.

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...