Violences contre les femmes : un fléau universel

Cette semaine dans Voix de femmes, gros plan sur la violence contre les femmes et les filles. Une violence qui n'a pas de frontières. Ainsi on la retrouve aussi bien au Honduras qu'en République démocratique du Congo. Une violence qui n'épargne aucune couche de la société.

Ukatili dhidi ya wanawqake ukomeshwe

Ukatili dhidi ya wanawqake ukomeshwe

C’est la situation dans laquelle se trouve notamment Haïti aujourd’hui. Un pays où pour une fille, il est dangereux, même en plein jour, d’aller faire des courses. En Haïti, la violence contre les femmes et les filles est un problème endémique qui existe depuis plusieurs décennies. Mais, depuis que l’énorme séisme de janvier 2010 a décimé l’île en créant une tragédie et une dévastation d’une ampleur sans précédent, la violence contre les femmes et les filles n’a fait qu’empirer.

Selon l’UNIFEM, les catastrophes naturelles, lorsqu’elles sont suivies d’interruptions de la vie communautaire, de déplacements de la population, et de ruptures de la sécurité, créent une ambiance qui favorise la vulnérabilité des femmes et des filles en les exposant à toutes les formes de violence.

(Reportage de Gill Fickling et Leigh Devine de la Télévision des Nations Unies)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...