UNESCO : la sécurité des journalistes au cœur d'un symposium

Le statut de la liberté de la presse dans le monde, la liberté d'expression sur internet et la sécurité des journalistes sont les thèmes principaux d'un symposium international qui se tient à l'UNESCO ce 26 janvier et qui devait être ouvert par la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova.

Journalist. Stop killing Journalist. UN Spanish Radio

"Arrêtez de tuer les journalistes" (Photo : UNESCO)

Quelque 300 participants sont attendus, notamment des représentants de gouvernements, des décideurs, des représentants d’organisations non gouvernementales se consacrant à la liberté de la presse et des professionnels des médias.

Trois sessions sont organisée, dont l’une porte sur la liberté de la presse et à la sécurité des journalistes. Parmi les invités figure notamment Nancy Roc, journaliste, correspondante à Haïti. Lors d’une interview avec la Radio des Nations Unies, celle-ci a insisté sur les dangers auxquels sont confrontés les journalistes en Haïti, notamment en raison des pressions politiques permanentes, exacerbées par le récent retour de l’ancien dictateur Jean-Claude Duvalier. Elle aussi rendu hommage à la quarantaine de journalistes disparus lors du tremblement de terre du 12 janvier 2010.

Selon Reporters sans frontières (RSF), dans le monde, 57 journalistes ont été tués en 2010 à cause de leurs activités professionnelles et 171 autres sont actuellement détenus.

Les deux autres sessions du Symposium sont consacrées au statut de la liberté de la presse dans le monde et à la liberté d’expression sur internet.

(Interview : Nancy Roc, journaliste, correspondante à Haïti; propos recueillis par Jérôme Longué)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...