Sud-Soudan : l'ONU pour un référendum libre et équitable

La Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay, a appelé aujourd'hui les autorités du Nord et du Sud-Soudan à garantir que le référendum du 9 janvier soit « libre et équitable » et que le vote « ne soit pas marqué par des violations des droits des citoyens avant, pendant et après le référendum ».

Navi Pillay
Navi Pillay

« Il est essentiel que le vote soit libre et équitable et que le gouvernement national et le gouvernement du Sud-Soudan prennent les mesures adéquates pour mettre un terme à toutes tentatives d’intimidation de groupes ou d’individus ou de corrompre les résultats », a-t-elle ajouté.

Et le Programme alimentaire mondial (PAM) est à l’œuvre sur le terrain en prépositionnant des stocks de nourriture au Tchad, en RCA, en RDC, en Ouganda, au Kenya et en Éthiopie. Ces stocks serviront à nourrir des réfugiés au cas où le référendum génère l’instabilité et un mouvement de population à travers les frontières au Sud-Soudan.

Classé sous Infoplus, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...