RDC : les FDLR neutralisés par l'armée au Katanga

La traque menée depuis six mois dans le Nord-Katanga par les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) contre les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), a fait dix-neuf morts du coté des assaillants et trois autres côté FARDC, ont indiqué les autorités militaires de la région.

Des éléments du FDLR en RDC (Photo: Radio Okapi)

Des éléments du FDLR en RDC (Photo: Radio Okapi)

Cette campagne militaire d’envergure a permis de ramener le calme sur l’axe Bendera-Kalemie-Kabimba, a declaré le commandant de la 6ème région militaire des FARDC, le général Padiri Bulenda.

Afin de consolider ces acquis, il a demandé l’implication de la Mission de l’Onu pour la stabilisation de la RDC (MONUSCO).Il exhorte la mission onusienne à lancer une campagne de sensibilisation par le biais du programme Désarmement, démobilisation, rapatriement, réintégration et réinstallation (DDRRR), pour favoriser un retour volontaire des éléments des FDLR .

Les éléments des FDLR sont plus actifs dans le secteur Kabobo, situé à la frontière des provinces du Katanga et du Sud-Kivu, a fait savoir le commandant de la 6ème région militaire. C’est à partir de ce village que ces assaillants font des incursions dans les localités voisines pour commettre leurs exactions. Ces attaques ont pour but le ravitaillement en produits alimentaires, a poursuivi le général Padiri Bulenda.
Il y a quelques semaines, les assaillants cherchaient à prendre le contrôle de la centrale hydroélectrique de Bendera qui approvisionne la ville de Kalemie. Les éléments FARDC en poste à Bendera ont réussi à stopper cette avancée, a-t- il rassuré.

Les opérations militaires sont menées tant sur l’axe Bendera que sur celui de Kabimba, au bord du lac Tanganyika.

(Mise en perspective : Colin Juma de Radio Okapi)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...