PMA : l'importance de la protection des terres, selon Bukuru

Poursuite à New York de la session du Comité intergouvernemental préparatoire de la 4ème Conférence des Nations Unies sur les pays les moins avancés (PMA) qui aura lieu du 9 au 13 mai 2011 à Istanbul en Turquie.

Les pays les moins avancés

Les pays les moins avancés

Melchiade Bukuru, le Chef du Bureau de liaison à New York de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification, évoque l’importance de la protection et de la gestion des terres pour le développement des PMA.

La quatrième Conférence des Nations Unies sur les pays les moins avancés a été mandatée par la résolution 63/227 de l’Assemblée générale des Nations Unies. Cette Conférence a pour but de fournir une évaluation du Programme d’action de Bruxelles pour les pays les moins avancés. La rencontre d’Istanbul sera notamment l’occasion de partager les meilleures pratiques, de définir les initiatives nécessaires pour surmonter les obstacles rencontrés, et de formuler un nouveau partenariat entre les pays les moins avancés (PMA) et leurs partenaires en développement.

(Extrait sonore : Melchiade Bukuru, le Chef du Bureau de liaison à New York de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)


Classé sous Le journal direct, Reportages.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...