HCR : protéger les homosexuels

Le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a appelé vendredi plusieurs pays à garantir une protection internationale à toutes les personnes faisant l'objet de discriminations en raison de leur orientation sexuelle.

Photo: ONUSIDA

Photo: ONUSIDA

Cette déclaration du HCR fait suite au meurtre de David Kato, militant homosexuel et défenseur des droits de l’homme de premier plan en Ouganda. M.Kato était l’un des chefs de file du mouvement contre un projet de loi contre l’homosexualité dans son pays. Selon les lois en vigueur, l’homosexualité est considérée comme illégale en Ouganda.

Selon le HCR, le meurtre de David Kato est la preuve que les homosexuels appartiennent aux groupes vulnérables. Avec plusieurs pays ayant des lois criminalisant les relations homosexuelles y compris la peine de mort, il se pose un problème pour cette catégorie de réfugiés ou de demandeurs d’asile.

L’ONUSIDA et ses partenaires de développement ont appelé le Parlement ougandais à annuler le projet de loi et à dépénaliser les comportements homosexuels.

(Extrait sonore : William Spindler, porte-parole du HCR à Paris ; propos recueillis par Florence Westergard)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...