Haïti : reconstruction et développement durable vont de pair

Un vaste programme de reconstruction intégrant le développement durable a été lancé le 4 janvier 2011 dans le sud-ouest d'Haïti, à Port-Salut, par le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE).

En collaboration avec plusieurs partenaires, dont les gouvernements haïtien et norvégien, des organisations non gouvernementales locales et internationales et l’Institut de la Terre de l’Université Columbia, l’Initiative pour la Côte Sud (ICS) vise à la remise en état et au développement durable, sur les vingt prochaines années, d’une zone de terres fortement dégradées couvrant 780 km² et d’une zone marine d’environ 500 km².

Dix communes, soit près de 205.000 personnes, vont bénéficier directement de ce programme. Il prévoit le reboisement, la lutte contre l’érosion, la gestion de la pêche, la réhabilitation des mangroves, le développement du tourisme et l’appui à la création de petites entreprises locales. L’ICS doit également permettre d’améliorer l’accès à l’eau, l’assainissement, la santé et l’éducation.

L’Initiative pour la Côte Sud ambitionne d’inverser radicalement la tendance sur les deux prochaines décennies. Cette nouvelle approche du développement met l’accent sur la coordination de l’aide, l’appropriation nationale des ressources et le renforcement des capacités du gouvernement. Cela pour éradiquer les causes profondes de la pauvreté, de la dégradation de l’environnement et de la vulnérabilité aux catastrophes naturelles.

(Mise en perspective: Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...