Darfour : libération d’un employé de l’ONU après trois mois de captivité

Un employé hongrois de la Mission conjointe de l'ONU et de l'Union africaine au Darfour (MINUAD), enlevé en octobre, a été libéré mercredi à la mi-journée, après 90 jours de captivité.

Helicoptère de la MINUAD

Helicoptère de la MINUAD

Istvan Papp travaillait sur la démobilisation des groupes armés quand il a été enlevé à El Fasher, la capitale du Darfour Nord, le 7 octobre, quelques heures après l’arrivée d’une délégation du Conseil de sécurité de l’ONU. Deux de ses collègues, kidnappés en même temps, avaient eux réussi à s’échapper.

Transporté après sa libération par les autorités soudanaises dans un hôpital d’El Fasher, il a subi une série d’examens médicaux qui ont montré qu’il était en bonne santé.

Le Représentant spécial de la MINUAD, Ibrahim Gambari, a exprimé dans un communiqué sa gratitude aux autorités soudanaises, qui sont à l’origine de sa libération. « Nous sommes reconnaissants d’avoir notre collègue de retour parmi nous, sain et sauf », s’est-il félicité.

Depuis le début du mandat de la MINUAD en 2008, dix Casques bleus ou employés civils ont été enlevés. Dans un communiqué, la mission onusienne indique qu’elle ne se laissera pas décourager par ces actes et invite le gouvernement soudanais à traduire les coupables en justice.

(Mise en perspective: Martial Assème)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...