Côte d'Ivoire : une campagne médiatique hostile dénoncée par l'ONUCI

Le 29 décembre 2010, le camp du Président Laurent Gbagbo, à travers la Radio Télévision Ivoirienne (RTI), a commencé la seconde phase de la campagne médiatique hostile contre l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI),a dénoncé l'institution mercredi à Abidjan.

Photo : ONUCI FM

Photo : ONUCI FM

La RTI continue de diffuser des images de deux blessés présentés comme victimes des tirs d’une patrouille de la mission à Abobo. Le ton est récemment monté. Et la campagne mobilise les acteurs au plus haut niveau du camp du Président Gbagbo.

C’est la seconde fois que le camp du Président Gbagbo entreprend une campagne négative contre l’ONUCI. La première phase de la manœuvre avait commencé, mettant en cause l’impartialité militaire de l’ONUCI sans fondement, depuis le 15 décembre 2010, en prélude à la demande du départ de l’ONUCI le 18 décembre, a déclaré Hamadoun Toure, le porte-parole de l’ ONUCI.

L’ONUCI exige la cessation immédiate de cette campagne négative. De même, l’ONUCI dénonce une nouvelle fois les actes de violations des droits de l’homme, y compris des raids des éléments armés loyaux au Président Gbagbo, au siège du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) dans la matinée du 4 janvier 2011, entrainant de nombreuses arrestations arbitraires et des victimes.

(Extrait sonore :Hamadoun Toure, porte-parole de l’ONUCI ;propos recueillis par Martial Assème)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...