Côte d'Ivoire : l'ONUCI dénonce la fouille de ses véhicules

L'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) a jugé contraire aux règles internationales, une mesure de l'armée fidèle à Laurent Gbagbo, autorisant ses éléments à fouiller tous les véhicules de l'ONU.

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire

Les Forces de défense et de sécurité ivoiriennes ont publié lundi dans la presse l’immatriculation présumée de 41 véhicules banalisés de l’ONUCI, qui devront être fouillés par les forces de l’ordre. Dans un communiqué lu dimanche sur les antennes de la télévision nationale, le porte-parole de l’état-major a déclaré que les véhicules de l’ONU pourraient servir de cache d’armes, destinées à l’ex-rébellion des forces nouvelles.

« Ces deux mesures visent à créer des conditions difficiles pour empêcher l’ONUCI de faire son travail », a déploré Hamadoun Toure, le porte-parole de la mission onusienne. Il en a appelé au « bon sens » des autorités militaires ivoiriennes pour éviter, a-t-il conclu, une escalade inutile.

Après l’annonce de ces fouilles, au Siège de l’ONU à New York, l’on avait estimé que ces dispositions constituaient “une violation grave” de l’accord en vertu duquel les forces de
maintien de la paix ont été envoyées en Côte d’Ivoire.

(Extrait sonore :Hamadoun Toure, porte-parole de l’ONUCI ;propos recueillis par Mata Sane d’ONUCI-FM)

Classé sous L'info, Le journal direct.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...