Côte d’Ivoire: le Fonds mondial de lutte contre le sida gèle ses programmes

Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme gèle le déboursement de fonds pour ses principaux programmes en Côte d'Ivoire en raison de l'instabilité politique du pays.

Le Fonds justifie le gel de ses financements en Côte d’Ivoire par la crise post-électorale que traverse ce pays depuis plusieurs semaines. Un gel jusqu’à nouvel ordre qui place Abidjan sous un régime de politique de garantie additionnelle. Ce qui signifie un renforcement à tous les niveaux des différents programmes financés par le Fonds mondial.

Ainsi les organisations gérant les programmes financés par le Fonds, telles que l’ONG Care, le Programme de lutte contre le paludisme et le Programme national de lutte contre la tuberculose doivent désormais demander l’aval du Secrétariat du Fonds avant de dépenser de l’argent. Selon le porte-parole du Fonds mondial, « les déboursements sont actuellement limités aux programmes qui assurent la continuité des soins comme la distribution des médicaments contre le paludisme et la tuberculose ». « Il faut faire en sorte que les programmes nécessitant une intervention d’urgence puissent être financés », ajoute Véronique Taveau.

Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme s’est également dite inquiète concernant le stockage de quelque 8,6 millions de moustiquaires imprégnées qui sont arrivées récemment en Côte d’Ivoire et ne peuvent être distribuées en raison de la situation. Selon Véronique Taveau, le Fonds « s’assure que le stockage de ces moustiquaires est dans les meilleures conditions possibles et qu’il n’y ait pas de risque de dommage pour ces stocks qui seront distribués dès que la situation le permettra ».

Les programmes fiancés par le Fonds mondial atteignent 163 millions d’euros en Côte d’Ivoire dont 109,6 millions d’euros pour le Paludisme, 12 millions pour la tuberculose et 41,6 millions d’euros pour la lutte contre le vih sida.

(Mise en perspective d’Alpha Diallo avec un extrait sonore de Véronique Taveau, porte-parole du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme)


Classé sous L'info, Le journal direct, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...