Côte d’Ivoire : départ d’Odinga sur une note d’échec

C'est sur un constat d'échec que le médiateur de l`Union africaine (UA) pour la crise ivoirienne, Raila Odinga, a de nouveau quitté Abidjan, exprimant ses regrets face à la persistance du blocus de l'Hôtel du golf où se trouve Alassane Ouattara, depuis le début de la crise postélectorale en Côte d'Ivoire.

Raila Odinga - Premier Ministre du Kenya

Raila Odinga - Premier Ministre du Kenya

« Laurent Gbagbo m’avait donné l’assurance que ce blocus serait levé depuis hier mardi mais pour la seconde fois en deux semaines, il n’a pas tenu cette promesse », a déploré le Premier ministre kenyan.

L’émissaire de l’Union africaine a aussi averti que le temps commence à se réduire pour une résolution amicale négociée, soulignant toutefois que l`option d`une intervention
militaire, actuellement étudiée par la Communauté économique des Etats d`Afrique de l`Ouest (CEDEAO), restait un “dernier recours”.

En outre, Raila Odinga a prévenu le président sortant ivoirien que “la fenêtre d`opportunités pour une amnistie va continuer de se refermer si les partisans de M. Gbagbo continuent à commettre des crimes contre les civils et les forces de maintien de la paix”.

(Extrait sonore :Raila Odinga, émissaire de l’Union africaine et Premier ministre du Kenya ; mise en perspective : Souleymane Katié Ouattara d’ONUCI-FM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...