Côte d’Ivoire :Ban Ki-moon opposé au recomptage des voix

Le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a estimé avant l'ouverture du 16e sommet de l`Union africaine à Addis Abeba qu'un recomptage des voix de l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire serait "une grave injustice" et constituerait un précédent facheux.

Ban Ki-moon

Ban Ki-moon

Le Secrétaire général de l’ONU s’exprimait lors d’une réunion de haut niveau à huis clos consacrée à la crise ivoirienne, tard samedi soir à Addis Abeba, et à laquelle participaient notamment plusieurs chefs d’Etat africains.

Ban Ki-moon a également appelé Alassane Ouattara, le président ivoirien reconnu par la communauté internationale, à former un gouvernement d’union nationale.

Il a à cette occasion établi une feuille de route censée guider le travail de l’ONU et du “panel” de cinq chefs d’Etat africains dont la création a été annoncée vendredi par l’UA pour tenter de régler la crise.

Parmi ces principes, le Secrétaire général recommande “une sortie honorable pour Laurent Gbagbo” et “une action concrète pour lever le blocus du siège de l`hôtel du Golf” où est réfugié M. Ouattara à Abidjan.

De même, le panel de l’UA, dont la composition devrait être annoncée dimanche, “devrait travailler en étroite collaboration avec l’ONU dans tous les aspects et à toutes les étapes du processus”, a insisté Ban Ki-moon. L’UA a décidé vendredi de la mise en place de ce panel de chefs d’Etat sur la crise ivoirienne, dont les décisions seront rendues d’ici à un mois et seront “contraignantes” pour toutes les parties.

L’idée d’un recomptage des voix, proposée par Gbagbo et refusée par son rival, a fait son chemin dans l’esprit de certains dirigeants africains, de plus en plus opposés à l’option militaire brandie par l’Afrique de l’Ouest, surtout le Nigeria, pour déloger le président sortant ivoirien.

(Mise en perspective:Martial Assème)


Classé sous L'info, Maintien de la paix.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...