Côte d'Ivoire : 210 morts suite aux violences postélectorales

Deux cent dix personnes sont mortes depuis la mi-décembre dans des violences en Côte d'Ivoire, dont 14 tuées dans un conflit entre communautés dans l'Ouest, a annoncé jeudi l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI).

Cote d\'ivoire; carte; map Alors que le précédent bilan en date du 30 décembre faisait état de 179 morts, il y a eu 31 personnes décédées depuis lors, portant le bilan à 210 morts, a déclaré lors de la conférence de presse hebdomadaire de l’ONUCI Simon Munzu, chef de la division des droits de l’homme de la Mission.

Ce bilan comprend 14 décès enregistrés en début de semaine à la suite de violences intercommunautaires à Duékoué, ville située à l`ouest du pays, a-t-il précisé.

“Depuis plus de trois jours, Duékoué est plongée dans des violences intercommunautaires à la suite de la mort d`une femme lors d’un braquage”, a-t-il dit. “Au moins 14 personnes ont été tuées” au cours de ces affrontements entre ethnies Guéré et Malinké, a souligné Simon Munzu.

“Nous estimons que ce qui s’est passé à Duékoué est le reflet de la tendance vers des tensions, des violences intercommunautaires”, a-t-il ajouté.

L`Ouest ivoirien, frontalier du Liberia et la Guinée, est une région réputée pour son insécurité et connaît régulièrement des violences meurtrières entre ses diverses communautés.

(Extrait sonore : Simon Munzu, chef de la division des droits de l’homme de l’ONUCI ; mise en perspective d’Affi Kassi, ONUCI-FM)

Classé sous L'info, Le journal direct.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...