Catastrophes en 2010 : l'année la plus meurtrière d'une décennie tragique

Selon le Centre de recherche sur l'épidémiologie des catastrophes (CRED), les 373 catastrophes naturelles recensées en 2010 ont fait 296 800 morts et près de 208 millions de sinistrés, et ont entraîné quelques 110 milliards de dollars US de dommages. Les deux catastrophes les plus destructrices, le séisme en Haïti du 12 janvier et la vague de chaleur en Russie cet été, qui ont respectivement occasionné 222 500 et près de 56 000 victimes, font de cette année 2010 l'une des plus meurtrières des deux dernières décennies.

« Ces chiffres sont affligeants ; toutefois ils pourraient devenir insignifiants dans les prochaines années » déclare Margareta Wahlström, Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour la prévention des risques de catastrophe. « Si nous n’agissons pas aujourd’hui, nous subirons de plus en plus de catastrophes causées par l’urbanisation non planifiée et la dégradation de l’environnement. En outre, le nombre de catastrophes liées aux conditions climatiques devrait certainement augmenter dans les années à venir en raison de facteurs tels que le changement climatique. »

Dans la liste des 10 catastrophes les plus meurtrières, cinq ont frappé l’Asie (Chine, Pakistan et Indonésie). Les tremblements de terre ont tué 2968 personnes en Chine en avril et 530 en Indonésie en octobre. De mai à août, les inondations ont fait 1 691 victimes en Chine, et 1 765 personnes ont trouvé la mort dans des coulées de boue, des glissements de terrain ou la chute de rochers causés par les fortes pluies et les inondations en août dernier. Près de 2 000 personnes ont été tuées au Pakistan par des inondations massives provoquées par les fortes pluies tombées dans le nord-ouest du pays, de juillet à août, et qui ont recouvert un cinquième des terres.

Le coût des inondations et des glissements de terrain est estimé à 18 milliards de dollars US en Chine et à 9,5 milliards de dollars US au Pakistan. Le séisme en Haïti, quant à lui, a engendré 8 milliards de dollars US de dommages. Cependant, le séisme du Chili représente la catastrophe la plus coûteuse, avec 30 milliards de dollars US de dommages. Pourtant, les pertes économiques enregistrées en 2010 ne dépassent pas celles de 2005, année où les ouragans Katrina, Rita et Wilma, ont coûté 139 milliards de dollars US. En 2008, le séisme de la province du Sichuan, en Chine, a causé 86 milliards de dollars de dommages, élevant le total des dommages enregistrés cette année à plus de 200 milliards de dollars.

« La préparation à tous les niveaux doit être revue et améliorée », déclare Mme Guha-Sapir. « Cette année 2010 a montré que nous devons optimiser non seulement nos mécanismes d’aide mais également notre préparation. »

(Extrait sonore : Debarati Guha-Sapir, Directrice du Centre de recherche sur l’épidémiologie des catastrophes; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...