Assemblée générale : Joseph Deiss présente ses priorités pour 2011

Les derniers mois ont été faits de défis, mais l'Assemblée générale de l'ONU a accompli beaucoup de choses, a estimé lundi son Président, Joseph Deiss, lors d'une conférence de presse au Siège de l'ONU, à New York, au cours de laquelle il a également présenté ses priorités pour l'année, non sans avoir répondu à plusieurs questions sur la situation en Tunisie et en Côte d'Ivoire.

Après avoir indiqué que la 65ème Assemblée générale de l’ONU qui s’est ouverte en septembre avait adopté « 263 résolutions, au cours de 74 réunions plénières », il s’est félicité que ces travaux se soient déroulés de manière « constructive et dans un esprit de coopération ».

Joseph Deiss s’est également dit « encouragé par la résonance que les Etats Membres ont donné à la gouvernance mondiale », l’une de ses priorités affichée lors de sa prise de fonction. « Il est en effet essentiel que nous réaffirmions tous le rôle central de l’ONU », a-t-il ajouté.

Devant les journalistes, il a encore salué l’engagement des Etats Membres à réaliser les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), exprimé lors du Sommet qui s’est tenu en septembre au Siège de l’ONU. « Nous devons maintenant transformer les mots en actions », a-t-il dit.

Joseph Deiss a ensuite passé en revue « les évènements et problèmes sur lesquels il concentrera son travail » dans les mois à venir, à commencer par la préparation de la réunion de haut niveau sur le VIH/Sida, prévue du 8 au 10 juin prochain au Siège de l’ONU. Elle sera « précédée d’un dialogue interactif informel avec la société civile », a-t-il indiqué.

Le Président de l’Assemblée générale a également insisté sur la nécessité « d’avancer sur les problèmes importants » liés au fonctionnement de l’ONU. « Nous allons devoir faire des avancées décisives sur la réforme du Conseil de sécurité, sur la revitalisation de l’Assemblée générale, sur la révision du statut du Conseil des droits de l’homme, sur le Conseil économique et social », a-t-il expliqué.

Dans la perspective de la 66ème Assemblée générale qui s’ouvrira en septembre prochain, Joseph Deiss a également souligné qu’il avait pris l’initiative d’organiser une série de débats thématiques informels, dont il a donné une liste non-exhaustive : la réduction des risques en février, la préparation de la Conférence des Pays les moins avancés d’Istanbul en mars, les migrations internationales et le développement en mai, la gouvernance mondiale en juin, et enfin l’économie verte au cours de l’été.

(Extrait sonore : Joseph Deiss, Président de la 65ème Assemblée générale de l’ONU)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...