SIDA : ne pas baisser la garde

La communauté internationale, comme chaque année, le 1er décembre, la Journée mondiale de lutte contre le sida. A cette occasion, le Fonds mondial de lutte contre le sida, contre la tuberculose et le paludisme se félicite des progrès accomplis dans la lutte contre la pandémie.

Le Fonds mondial note avec satisfaction une augmentation du nombre de personnes ayant accès aux médicaments antirétroviraux. Concrètement cela veut dire que 4 400 vies sont sauvées chaque jour. Un résultat encourageant qui ne doit pas pour autant faire baisser la garde comme le souligne Michel Kazatchkine, le Directeur exécutif du Fonds mondial.

Même préoccupation affichée par le Directeur de l’ONUSIDA qui relève que « le nombre de nouvelles infections et de décès liés aux VIH/Sida a été réduit de près de 20% ». Michel Sidibé déplore pour sa part que « près de 30 millions de personnes aient perdu la vie au cours des trois dernières décennies », soulignant que « quelque 10 millions de personnes étaient toujours en attente de traitement ».

« Nos gains durement acquis sont fragiles, notre engagement dans la riposte au VIH/Sida doit donc rester forte », poursuit-il dans un message diffusé à l’occasion de cette Journée mondiale.

(Interview de Michel Kazatchkine, Directeur exécutif du Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...