Référendum au Sud-Soudan : appel à un scrutin crédible

Lors d'une conférence de presse à Khartoum, à la fin d'une visite au Soudan, Benjamin Mkapa, le Président du panel de l'ONU chargé de surveiller la préparation du référendum d'autodétermination au Sud-Soudan, a indiqué qu'on entre dans la phase finale des préparatifs du référendum.

Benjamin Mkapa

Benjamin Mkapa

L’inscription des électeurs s’est achevée et la période des contestations touche à sa fin, a-t-il souligné. Il reste, selon lui, deux étapes importantes: les tribunaux vont se pencher sur les listes définitives des électeurs admissibles, puis les publier définitivement.
Il a insisté sur « l’importance de ces étapes pour le succès du référendum ». « Ce n’est pas le temps de faiblir », a-t-il ajouté, avant d’appeler « toutes les parties à jouer leur rôle pour s’assurer que le vote puisse avoir lieu le 9 janvier comme prévu ».

Le chef du panel de l’ONU a aussi insisté sur l’importance de la transparence dans le décompte des votes et l’annonce des résultats du référendum. « Ils doivent être publiés de manière aussi responsable que possible, de sorte que la confiance dans le processus soit préservée », a-t-il déclaré.

En ce qui concerne l’organisation du référendum séparé de la région d’Abyei, où la population doit se prononcer par référendum le 9 janvier sur son rattachement au sud ou au nord du Soudan, Benjamin Mkapa a indiqué que les préoccupations du panel n’avaient pas diminué. « Comme les négociations se poursuivent, il est essentiel que toutes les parties impliquées fassent preuve de patience et déploient tous les efforts possibles pour parvenir à un règlement pacifique acceptable pour tous », a-t-il ajouté.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...