RDC : l'armée juge positif le bilan d'Amani Leo à Walikale

La situation sécuritaire reste relativement calme dans la région de Shario, en territoire de Walikale, au Nord-Kivu, après les opérations menées contre les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) et autres groupes armés en novembre 2010 dans cette région.

Le porte-parole des opérations «Amani Leo» indique qu’au cours du mois de novembre, les Forces armées de la RDC (FARDC) ont tué 21 combattants des FDLR, capturé 86 autres et récupéré 183 de leurs dépendants ainsi qu’un nombre important d’armes et munitions.

Cependant, cet optimisme est loin d’être partagé par la coordination de la société civile du Nord-Kivu. Son président, Jason Luneno, a expliqué que « si aujourd’hui, les FARDC parlent d’un bilan positif, nous, société civile nous avons dit que c’était catastrophique. Donc, ça, pour nous, c’est une injure. Les populations sont en train d’être massacrées par les FDLR, les violences sexuelles ont augmenté, et nous sommes en train de nous poser la question, finalement comment allons-nous évaluer ce bilan.» Fin novembre, la même société civile avait évalué au cours d’un atelier la situation sécuritaire dans la région. Elle l’avait qualifiée de catastrophique dans l’ensemble de la province.

(Mise en perspective : Denise Lukesso de Radio Okapi)

Classé sous L'info, Le journal direct.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...