Paludisme: l'OMS lance son rapport mondial

Une extension massive des programmes de lutte antipaludique entre 2008 et 2010 est en train de produire des résultats. Selon un nouveau rapport sur l'évolution du paludisme dans le monde publié ce mardi à Genève par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de décès a été ramené de 985'000 par an en 2000 à 781'000 en 2009.

Une moustiquaire contre le paludisme

Selon la Directrice générale de l’OMS, « les résultats exposés dans ce rapport sont les meilleurs depuis des décennies ». Margaret Chan note qu’après tant d’années de stagnation et de dégradation de la situation, les pays et leurs partenaires du développement sont passés à l’offensive et les stratégies actuelles portent leurs fruits.

En Afrique, onze pays ont enregistré une réduction de plus de 50% du nombre de cas confirmés de paludisme ou des hospitalisations et des décès dus à la maladie au cours de la décennie écoulée. Une diminution de plus de 50% du nombre de cas confirmés de paludisme a également été constatée dans 32 des 56 pays d’endémie palustre en dehors de l’Afrique au cours de la même période de dix ans. Une diminution de 25 à 50% a été constatée dans huit autres pays.

Pour justifier ces résultats encourageants, l’OMS note que la distribution de dizaines de millions de moustiquaires traités aux insecticides et davantage de pulvérisations contre les moustiques ont eut un impact considérable.

Pour la première fois en 2009, aucun cas de paludisme transmis localement n’a été rapporté en Europe et le Maroc et le Turkménistan ont été ajoutés à la liste des pays où le paludisme a été éradiqué, selon l’OMS. Seuls trois pays du monde, le Rwanda, Sao Tomé et Principe et la Zambie, ont enregistré en 2009 une hausse des cas recensés.

(Extrait sonore de Dr Margaret Chan, Directrice générale de l’OMS avec une Mise en perspective d’Alpha Diallo)

Classé sous L'info, Le journal direct, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...