Paludisme : des avancées significatives et prometteuses

Le Rapport 2010 sur le paludisme publié mardi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) relève des avancées majeures ces trois dernières années, dans la lutte contre la maladie notamment en Afrique grâce aux programmes de prévention.

Outil de diagnostique pour le paludisme. © WHO/John Stanmeyer

Outil de diagnostique pour le paludisme. © WHO/John Stanmeyer

Une extension massive des programmes de lutte antipaludique entre 2008 et 2010 a permis de fournir assez de moustiquaires imprégnées d’insecticide pour protéger plus de 578 millions de personnes exposées au risque de paludisme en Afrique subsaharienne.

« Les partenariats qui ont été mis en place en Afrique entre les programmes nationaux, les pays donateurs et les agences techniques externes ont permis de réduire de moitié les nombres de décès », a déclaré le Docteur Eric Mouzin, épidémiologiste à Roll Back Malaria.

En 2010, la proportion de familles africaines possédant au moins une moustiquaire imprégnée d’insecticide a augmenté par rapport aux années précédentes, s’établissant à 42 %, et la proportion des enfants de moins de cinq ans dormant sous une moustiquaire a atteint 35 %, indique l’OMS.

Dans 19 pays africains, plus de 50 % des familles avaient une moustiquaire. Le pourcentage des enfants dormant sous une moustiquaire imprégnée reste inférieur à la cible de 80 % fixée par l’Assemblée mondiale de la Santé en partie parce que, jusqu’à fin 2009, peu de familles disposaient encore d’une moustiquaire dans certains des plus grands pays d’Afrique.

Le rapport souligne l’importance du maintien de la dynamique des efforts de prévention, de lutte et d’élimination observée au cours de la décennie écoulée. Si les récents progrès importants restent fragiles, ils doivent être maintenus.

Il faut absolument que la communauté internationale assure un financement prévisible et suffisant pour répondre aux objectifs ambitieux fixés pour la lutte antipaludique dans le cadre de l’effort visant à atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement d’ici 2015.

(Extrait sonore : Docteur Eric Mouzin, épidémiologiste à Roll Back Malaria ; propos recueillis par Martial Assème)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...