Journée des droits de l'homme : l'hommage de Navi Pillay aux héros méconnus

Ce vendredi on célèbre la journée des droits de l'homme dans le monde entier à NY et à Genève, alors que le prix Nobel de la paix est posé à Oslo sur la chaise vide de Liu Xiaobo.

“En ce jour des droits de l’homme, j’invite les gouvernements à reconnaître que la critique n’est pas un crime et à libérer toutes les personnes emprisonnées pour avoir exercé pacifiquement leurs droits fondamentaux à défendre les principes démocratiques et les droits de l’homme”, dit Navi Pillay, Haut commissaire des droits de l’homme à l’occasion de la journée des droits de l’homme.

Navi Pillay affirme que les avancées dans le monde en matière de droits de l’homme sont dues aux “efforts énormes de centaines de milliers de héros largement méconnus” et au courage de défenseurs des droits de l’homme.

Navi Pillay, a fait pourtant l’objet de reproches pour avoir décliné l’invitation du comité Nobel se rendre à Oslo pour rendre hommage au prix Nobel chinois de la paix Liu Xiaobo.

Ses collaborateurs expliquent qu’elle ne pouvait se rendre à Oslo parce qu’elle devait présider les cérémonies de la journée des droits de l’homme au siège des Nations unies, à Genève.

L’ONG U.N. Watch, basée à Genève, faisant allusion aux fortes pressions que Pékin aurait exercées, obtenant d’une vingtaine de pays qu’ils renoncent à être représentés à Oslo, a invité Navi Pillay à ne pas “faire des courbettes” à Pékin, pour lequel Liu est un criminel.

(Mise en perspective de Maha Fayek ; avec un extrait sonore de Navi Pillay ; Haut Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...