Iraq : le Conseil de sécurité met fin aux restrictions imposées

La situation en Iraq a été examinée ce 15 décembre au Conseil de sécurité présidé par le Vice-Président des Etats-Unis, Joe Biden. Cette réunion a eu lieu en présence du Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon ainsi que du Ministre irakien des Affaires étrangères. Les quinze ont adopté entre autres des résolutions qui mettent fin aux mécanismes du Fonds de développement pour l'Iraq.

Vice Président des Etats Unis Joe Biden

Vice Président des Etats Unis Joe Biden

Les membres du Conseil de sécurité ont tout d’abord observé une minute de silence en mémoire du diplomate américain Richard Holbrooke, décédé cette semaine. Sous la présidence de Joe Biden, le Vice-Président des Etats-Unis, les quinze ont ensuite adopté trois résolutions qui mettent entre autres fin aux restrictions imposées à l’Iraq dans le cadre de la gestion internationale du Fonds de développement pour l’Iraq qui comprend le programme pétrole contre nourriture ainsi que le développement du nucléaire à des fins civiles.

Joe Biden a au cours de cette réunion lu une déclaration présidentielle dans laquelle le Conseil de sécurité réaffirme son attachement à l’indépendance de l’Iraq et salue les progrès importants accomplis par ce pays pour la paix et la sécurité.

Le Fonds de développement pour l’Iraq, provenant notamment des ressources générées par les ventes de pétrole iraquiennes, créé par la résolution 1483 du Conseil de sécurité, est géré par la Banque centrale d’Iraq. Cela, sous la surveillance du Conseil international consultatif et de contrôle, qui vise à aider le gouvernement iraquien à veiller à ce que les ressources du pays soient utilisées de manière transparente et équitable au profit du peuple iraquien.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...