Egypte : 250 Erythréens enlevés par des trafiquants

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a exprimé mardi son inquiétude sur le sort d'un groupe de plus de 250 Erythréens qui ont été pris en otages par des trafiquants dans le Sinaï, en Egypte.

 HCRLors d’une conférence de presse, à Geneve,en Suisse, Adrian Edwards, un porte-parole de l’agence onusienne a déclaré que « le HCR ne détient que très peu d’informations sur ce groupe »

.Il a indiqué que des reportages diffusés dans les médias ont montré les trafiquants demandant une rançon de 8.000 dollars par personne pour leur libération et que ces personnes sont transportées par containers et sont victimes d’abus. Certains auraient  été enlevés depuis des mois », a ajouté Adrian Edwards.

« Nous sommes pour le moment en contact avec le gouvernement égyptien pour suivre cette affaire. Le Ministre égyptien de l’Intérieur nous a assuré que les efforts étaient déployés pour localiser les otages et les relâcher », a-t-il poursuivi.

Chaque année des milliers de personnes tentent de traverser la frontière d’Egypte pour joindre Israël et tombent souvent entre les mains de trafiquants bédouins. Nombre d’entre eux sont des migrants qui cherchent refuge dans d’autres pays, a souligné le HCR qui rappelle que les Erythréens sont considérés comme « éligibles » pour le statut de réfugié.

(Mise en perspective : Martial Assème)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...