Côte d'Ivoire :violente repression de la marche de l’opposition

Plusieurs partisans d'Alassane Ouattara déterminés à marcher sur le siège de la télévision ivoirienne ont été tués et blessés jeudi matin par les forces de sécurité restées fideles à Laurent Gbagbo, a déploré l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI).

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire

Cette marche organisée par le Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), une coalition de partis de l’opposition soutenant Alassane Ouattara, visait à installer les nouveaux responsables de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI).

A la demande du Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour la Côte d’Ivoire, l’ONUCI a recueilli dans ses locaux une vingtaine de blessés afin que ces derniers reçoivent les premiers soins dans la clinique de l’institution, a indiqué Hamadoun Toure, le porte-parole de l’ONUCI.

Des affrontements ont aussi opposé les Forces de défense de sécurité aux Forces nouvelles, l’ex-rébellion, aux abords du Golf hôtel qui abrite Alassane Ouattara et son gouvernement depuis le début de la crise institutionnelle.

S’agissant du rôle de la force onusienne, le porte-parole de l’ONUCI a souligné qu’elle continue de se conformer à son mandat en protégeant notamment les civils. Par ailleurs, il a précisé que la robustesse de ce mandat devrait lui permettre de faire face à toutes les situations.

« La Force de l’ONUCI est déployée ici sous le chapitre 7 de la Charte des Nations Unies qui est un mandat qui prévoit de faire face à des situations d’attaques, d’agressions et d’hostilité extrême », a poursuivi Hamadoun Toure.

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, s’est déclaré mercredi profondément préoccupé par l’impasse politique qui persiste en Côte d’Ivoire et a estimé que la situation prenait une tournure inquiétante.

(Extrait sonore :Hamadoun Toure, porte-parole de l’ONUCI ;propos recueillis par Martial Assème)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...