Côte d’Ivoire : une présidentielle ratée pour Patrick Ngouan

Le Conseil constitutionnel a annoncé vendredi la victoire du président sortant Laurent Gbagbo à la présidentielle de dimanche, annulant du coup la décision de la commission électorale, qui avait plutôt proclamé la victoire d'Alassane Ouattara.

Elections en Côte d'Ivoire

Elections en Côte d'Ivoire

Un porte-parole du Conseil constitutionnel a annoncé que la lecture détaillée des résultats a montré des irrégularités et que le total révisé donne 51 % des voix à M. Gbagbo contre 49 % pour M. Ouattara.

Un conseiller d’Alassane Ouattara, proclamé vainqueur de la présidentielle par la commission électorale, avait précédemment déclaré que la décision du Conseil de ne pas reconnaître ce résultat annoncé par la commission « risque de rallumer la guerre civile ».

Y J Choï, le Représentant spécial de Ban Ki-moon sur place a refusé quant à lui de reconnaître la validité des résultats proclamés par le Conseil Constitutionnel.
Sur le terrain, Patrick Ngouan, Président de la Convention de la Société civile ivoirienne regrette, dans une interview accordée à la Radio des Nations Unies, que l’avenir de la Côte d’Ivoire se limite aux caprices et à l’aspiration au pouvoir du trio Gabgabo, Bedié, Ouattara.

(Interview : Patrick Ngouan, Président de la Convention de la société civile ivoirienne; propos recueillis par Maha Fayek)


Classé sous Dossiers, Maintien de la paix.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...