Côte d'Ivoire : le camp Ouattara pour une sortie de crise rapide

Les trois chefs d'État dépêchés mardi à Abidjan par la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) sont venus entendre les camps Ouattara et Gbagbo pour trouver une solution au départ de façon pacifique du président sortant Laurent Gbagbo, a déclaré le porte-parole du gouvernement de Guillaume Soro.

Le souhait du Président Alassane Ouattara est que ces trois émissaires fassent un compte-rendu rapide à la CEDEAO afin de parvenir à une décision finale, a indiqué Patrick Achy.

« Il est dommage qu’à un moment où les élections sont terminées, l’on en soit à traiter de questions qui n’ont rien à voir avec les préoccupations des Ivoiriens », a-t-il poursuivi.

Mandatés par la CeDEAO, les présidents béninois Boni Yayi, sierra-léonais Ernest Koroma et cap-verdien Pedro Pires ont rencontré mardi à Abidjan Laurent Gbagbo, à qui ils étaient venus demander de quitter le pouvoir, et Alassane Ouattara.

Mercredi, après s`être entretenu avec deux de ces émissaires venus à Abuja lui faire un compte rendu de la mission, le président nigérian Jonathan Goodluck a annoncé que les émissaires retourneraient à Abidjan le 3 janvier.

(Extrait sonore : Patrick Achy, porte-parole d’Alassane Ouattara ;propos recueillis par ONUCI-FM)

Classé sous L'info, Le journal direct.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...