Conseil de sécurité : Issoze-Ngondet salue le dialogue avec les jeunes

Plus de 150 jeunes étudiants de différentes nationalités s'étaient fixés rendez-vous mardi dernier au Siege des Nations Unies à New York pour parler aux membres du Conseil de sécurité de divers sujets d'actualité. L'Ambassadeur Emmanuel Issoze-Ngondet, le Représentant permanent du Gabon auprès des Nations Unies, explique l'importance de cette rencontre avec les jeunes au Conseil.

Ces jeunes ont tenu à s’exprimer sur les plus grands défis à la paix et à la sécurité internationale. Leur préoccupation était d’obtenir des réponses, de la part des diplomates au Conseil de sécurité, sur des questions parmi lesquelles la prolifération nucléaire, l’intolérance et le terrorisme.

Selon le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), les jeunes de moins de 25 ans représentent aujourd’hui près de la moitié de la population mondiale. Dans les pays développés, ils représentent près de 25% de la population, mais 45% dans les pays en développement et jusqu’à 71% dans les pays les moins développés, alors même que ces zones sont les plus exposées aux conflits et à l’instabilité.

Dans ce contexte, la jeunesse est un enjeu majeur des décisions politiques sur la sécurité, la paix, la résolution des conflits, le développement, qui sont prises notamment au sein de l’ONU et plus spécifiquement au Conseil de sécurité. C’est cette réalité qui a amené la Présidence du Conseil, occupée en décembre par les Etats-Unis, à organiser ce mardi une « session informelle » destinée à entendre directement des jeunes du monde entier sur leurs préoccupations quant à la paix et la stabilité internationales.

(Extrait sonore : L’Ambassadeur Emmanuel Issoze-Ngondet, Représentant permanent du Gabon auprès des Nations Unies ; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...