Somalie : trouver un compromis sur le nouveau gouvernement

Le Représentant spécial de l'ONU pour la Somalie, Augustine Mahiga, a appelé ce 22 novembre le parlement somalien à faire preuve « d'un esprit de compromis » pendant les délibérations concernant le vote de confiance du nouveau gouvernement.

Augustine Mahiga

Augustine Mahiga

« Je suis confiant sur le sens des responsabilités des membres du Parlement et de leur unité pendant le processus de confirmation du Premier ministre », a déclaré Augustine Mahiga.

Selon la presse, le nouveau gouvernement, compte finalement 27 ministres et 18 vice-ministres. Les députés somaliens ont reporté ce 22 novembre, sine die, leur vote de confiance au gouvernement du nouveau Premier ministre, Mohamed Abdullahi Mohamed, faute d’accord sur les modalités de ce vote.

« Le peuple de Somalie, ainsi que la communauté internationale, attendent avec impatience l’établissement d’un nouveau gouvernement fonctionnel. A neuf mois de la fin de la période de transition, la Somalie a besoin d’un gouvernement qui prépare la Feuille de route et qui porte les priorités de la transition », a souligné le Représentant spécial l’ONU pour la Somalie. Augustine Mahiga a réitéré l’engagement des Nations Unies et de la communauté internationale à assister le nouveau gouvernement dès qu’il sera avalisé.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/12/2017
Loading the player ...