Sénégal : le paludisme recule de façon significative

Dans un rapport publié jeudi par le Programme national de lutte contre le paludisme dans le cadre de la collection Progrès et Impact du Partenariat mondial Roll Back Malaria, Faire reculer le paludisme (RBM) , les efforts de lutte contre le paludisme déployés par le Sénégal ont permis au pays de réduire de façon significative la morbidité et mortalité dues au paludisme.

Grâce à une solide équipe nationale, l’assistance technique de partenaires RBM et un financement considérable alloué par des bailleurs de fonds externes – essentiellement l’Initiative du Président américain contre le paludisme et le Fonds mondial – le Sénégal est parvenu à réduire de 41 % le nombre de cas de paludisme en une seule année, passant ainsi de 300 000 en 2008 à 175 000 en 2009.

Le taux de mortalité des enfants, toutes causes confondues, a reculé de 30 % entre 2005 et début 2009. Cette réduction est associée en grande partie aux mesures de lutte contre le paludisme.

Ces résultats spectaculaires ont été obtenus grâce aux stratégies éprouvées sur lesquelles repose le Plan mondial de lutte contre le paludisme du Partenariat RBM : la prévention associée à un diagnostic et à un traitement optimisés, assurés à l’aide de moustiquaires imprégnées d’insecticide, de pulvérisations
intradomiciliaires (consistant en l’application de petites quantités d’insecticide sur les murs intérieurs pour tuer et éloigner les moustiques), de traitements préventifs administrés aux femmes enceintes, de tests de diagnostic rapide, et de combinaisons thérapeutiques à base d’artémisinine.

(Extrait sonore : Eric Mouzin Médecin épidémiologiste au Secrétariat du Partenariat Roll Back Malaria ; propos recueillis par Florence Westergard)


Classé sous L'info, Le journal direct, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...