Sanctions : le Conseil de sécurité examine les activités de ses trois comités

Le Conseil de sécurité a examiné ce matin les rapports de ses comités de sanction relatifs à Al Quaida et aux Taliban, au terrorisme, et à celui sur les armes nucléaires, chimiques et biologiques.

Le Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité

Sous la présidence du diplomate britannique, Mark Lyall Grant, les quinze ont entendu les présidents des Comité avant de prendre eux-mêmes la parole lors d’un débat.

Ainsi, la France par la voix d’Emmanuel Bonne, le Conseiller politique de la Mission permanente, insisté notamment sur les activités du Comité des sanctions contre Al Quaida et les Taliban, comité instauré en vertu de la résolution 1267 adoptée en octobre 1999. Il a mis l’accent sur la nécessité de veiller au respect des droits des personnes ou entités inscrites sur les lites du Comité des sanctions.

Emmanuel Bonne a également souligné le rôle du médiateur et la nécessité pour les membres du Comité de coopérer avec le médiateur, instance à la fois indépendante et autonome. Le diplomate a également rappelé les efforts déployés afin de préparer l’avenir de l’Afghanistan et en vue d’intégrer le plus possibles les forces vives de la nation.

(Extrait sonore : Emmanuel Bonne, Conseiller politique de la Mission permanente de la France auprès des Nations Unies)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...