RDC : «Alerte précoce» contre la LRA

Une délégation de l'Agence américaine pour le développement international (USAID) a séjourné récemment à Dungu, territoire situé à plus de 700 kilomètres au nord-est de Kisangani, pour appuyer le projet baptisé : «Alerte précoce» du diocèse de Dungu-Doruma. Ce projet consiste à désenclaver certaines localités dans les deux districts de Uélé par des moyens de communications rapides.

Les membres de la délégation de l’USAID se sont entretenus, dans les locaux de la Mission de l’ONU pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) avec les représentants de la société civile, des autorités locales, des responsables de la mission onusienne et des FARDC sur les modalités de mise en œuvre du projet «Alerte précoce».

Ce projet est une initiative de la Commission diocésaine Justice et Paix. Selon le président de cette commission, l’Abbé Benoît Kinalego, les moyens de communication radiophoniques ou téléphoniques dans certaines localités permettraient à la population en proie aux menaces de la rébellion ougandaise de la LRA de communiquer rapidement avec les forces de sécurité en vue d’intervenir en cas d’une éventuelle menace.

Après discussions et échanges de vues, la délégation de l’USAID a promis de s’entretenir d’abord avec les populations de ces différentes localités sur l’opportunité de ce projet et de recueillir leurs desiderata avant d’envisager une quelconque action.En attendant, le diocèse de Dungu-Doruma dispose déjà de 26 appareils phoniques à implanter dans 26 localités ciblées dans les districts.

(Mise en perspective :Ali Pagama de Radio Okapi)

Classé sous L'info, Le journal direct.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...