Péninsule coréenne : l’ONU condamne des tirs et appelle à la retenue

Le Secrétaire général des Nations Unies a condamné ce 23 novembre les tirs d'artillerie de la République populaire démocratique du Corée (RPDC) contre l'île sud-coréenne de Yeonpyeong. Ban Ki-moon a appelé les deux Corées à la retenue.

Ban Ki-moon

Ban Ki-moon

« Le Secrétaire général est profondément inquiet de l’escalade de la tension dans la péninsule coréenne » provoquée par cette attaque. Le Secrétaire général condamne l’attaque et appelle à la retenue immédiate » a déclaré son porte-parole dans un communiqué de presse.

Selon la presse, l’incident a fait deux morts et 18 blessés. Les forces nord-coréennes auraient bombardé l’île de Yeonpyeong, déclenchant une riposte de Séoul. L’île sud-coréenne qui est située à environ 120 kilomètres à l’ouest de la côte, compte entre 1.200 et 1.300 habitants et abrite des installations militaires.

« L’attaque est l’une des plus graves depuis la guerre de Corée », a estimé le porte-parole du Secrétaire général de l’ONU. Ban Ki-moon a regretté les pertes de vies humaines et exprimé sa sympathie aux victimes et à leurs familles.

Selon le Secrétaire général, les différends doivent être résolus par des moyens pacifiques et par le dialogue. Ban ki-moon a fait part de son extrême inquiétude au Président du Conseil de sécurité.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...