Haïti : l'ONU réitère l'appel de fonds pour combattre le cholera

En Haïti, la réponse des humanitaires pour contenir l'épidémie de cholera se poursuit. Ces efforts sont mis à mal par les violents affrontements qui ont éclaté jeudi pour la première fois, dans la capitale Port-au-Prince.

Une jeune fille atteinte du chléra en Haïti.

Une fillette atteinte du choléra en Haïti.

A ce jour, près de 18.300 cas ainsi que 1.110 morts ont été recensés. Dans ce contexte, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) a réitéré ce 19 novembre l’appel de fonds de 163,8 millions de dollars. Selon Elisabeth Byrs, porte-parole de l’OCHA, il est impératif que le financement se concrétise en cette période de grande vulnérabilité des Haïtiens.

Sur le terrain, les protestations contre le contingent népalais de la mission de l’ONU (MINUSTAH), accusé d’être à l’origine de l’apparition de l’épidémie de choléra, se poursuivent et ont gagné la capitale Port-au-Prince. Si à Cap-Haïtien de nombreuses personnes sont retournées manifester contre la MINUSTAH, des affrontements entre jeunes et casques bleus ont également été signalés à Port-au-Prince. Des centaines de jeunes Haïtiens auraient manifesté au centre-ville, érigeant des barricades, brûlant des pneus et tirant des pierres contre des groupes isolés de casques bleus de la MINUSTAH.

(Extrait sonore : Elisabeth Byrs, porte-parole de l’OCHA)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...