Guinée : attente des résultats de la présidentielle sur fond de violences

Plus d'une semaine après la tenue du second tour, les résultats de l'élection présidentielle en Guinée devraient être publiés lundi par la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Entre-temps, des heurts ont opposé dans la matinée des partisans du candidat Cellou Dalein Diallo aux forces de sécurité, faisant plusieurs blessés et au moins un mort.

Des guinéens s'appretent à voter à Conakry, en Guinée.Photo: Nancy Palus/IRIN

Des guinéens s'appretent à voter à Conakry, en Guinée.Photo: Nancy Palus/IRIN

Dimanche soir, le président de la Ceni Siaka Sangaré, a déclaré qu’avait été traité le maximum de réclamations, précisant que les résultats seraient communiqués, comme indiqué, lundi.

Presqu’au même moment, Cellou Dalein Diallo menaçait de ne pas reconnaître les résultats du second tour s’ils étaient proclamés dès lundi, estimant que la commission doit repousser cette proclamation pour « prendre le temps » de bien examiner toutes les réclamations . Alpha Condé, lui, ne l’entend pas de cette oreille. Il soutient plutôt la décision de la CENI et souligne la nécessité de respecter les délais impartis.

Une cacophonie qui en ajoute au climat de tension entretenu par des violences exacerbées ce lundi par des affrontements entre des militants de l’Union des forces démocratiques de Guinée, le parti de Cellou Dalein Diallo. Un premier bilan fait état de dizaines de blesses et d’au moins un mort.

Selon les résultats provisoires partiels, qui ont été actualisés par la Ceni dimanche soir, les deux candidats sont au coude à coude, avec moins de 24 000 voix les séparant, sur près de 2 000 000 déjà dépouillées.

(Mise en perspective : Martial Assème)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...