G20 : Ban Ki-Moon va plaider la cause des plus vulnérables

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-Moon, s'est exprimé ce mercredi à Séoul devant le club de la presse internationale. L'ancien ministre sud-coréen des affaires étrangères s'exprimait à la veille du sommet du G20. Le Secrétaire général a insisté sur l'insécurité économique et la nécessité de donner la parole aux plus vulnérables.

Ban Ki-moon à Seoul

Ban Ki-moon à Seoul

Le patron du Secrétariat de l’ONU a aussi souligné l’obligation de respecter les Objectifs du millénaire pour le développement, mais aussi de procéder à des investissements stratégiques notamment dans le domaine de la santé maternelle et infantile ou en matière de sécurité alimentaire.

Ban Ki-moon a, par ailleurs, mis l’accent sur les progrès à obtenir dans la lutte contre le changement climatique.
Avant de rencontrer les journalistes, le Secrétaire général s’était entretenu avec le Président sud-coréen Lee Myung-bak, qu’il a félicité d’avoir accueilli le Sommet à Séoul. Il s’est également réjoui de l’initiative du gouvernement visant à inscrire l’agenda du développement à l’ordre du jour du Sommet. Les deux hommes se sont accordés sur le fait que le G20 et les Nations Unies sont complémentaires et devraient être mutuellement renforcés.

Le Secrétaire général a, par ailleurs, eu un déjeuner de travail avec le Premier Ministre sud-coréen, Kim Hwang-sik. Leurs entretiens ont porté sur un large éventail de questions sur lesquelles les Nations Unies et la République de Corée pourraient coopérer plus étroitement, y compris les questions relatives au développement et aux Objectifs du millénaire pour le développement.


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...