Election ivoirienne : un duel télévisé sans précédent

Un débat télévisé historique a opposé jeudi soir les deux finalistes au second tour de la présidentielle ivoirienne Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara.


Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire

Contrairement au climat tendu qui a régné aux premiers jours de la campagne électorale du second tour et pendant laquelle se sont accentuées les dérives verbales des deux candidats, le ton était plutôt à l’apaisement lors de ce duel retransmis en direct sur la télévision nationale.

En dépit de la courtoisie dont ont fait preuve les deux prétendants à la conquête du pouvoir, tout au long de ce débat de plus de deux heures, ils n’ont pas raté l’occasion de s’accuser mutuellement d’être les auteurs des coups d’état qui ont plongé la Côte d’Ivoire dans une crise sans précédente 1999 et 2002.

Accusé par Laurent Gbagbo d’être à la base d’une décennie d’instabilité dans le pays, Alassane Ouattara a rejeté ces allégations, estimant qu’aucune preuve pour les soutenir n’avait été produite.

Lors de cette émission, le Président sortant a annoncé l’instauration d’un couvre-feu pour ,dit-il, sécuriser l’acheminement des urnes ainsi que les procès-verbaux issus du second tour de l’élection présidentielle fixé le dimanche 28 novembre 2010.

A l’approche du second tour, l’Opération des Nations Unies en Côte d’ivoire (ONUCI) a annoncé jeudi à Abidjan, le renforcement des mesures de sécurité notamment le transport des Procès verbaux des bureaux de vote afin de garantir « la transparence et la crédibilité de l’élection présidentielle et de sauver les résultats. »

(Extraits sonores : Laurent Gbagbo, Président de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, président du Rassemblement des républicains)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...