Côte d'Ivoire : sécurisation de la présidentielle, 1500 soldats loyalistes au nord

L'armée ivoirienne a lancé lundi le déploiement d'environ 1500 hommes dans le nord du pays, sous contrôle de l'ex-rébellion des Forces nouvelles, en vue de sécuriser le second tour de l'élection présidentielle prévue le dimanche prochain.

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire

« Les forces sont réquisitionnées pour agir sur toute l’étendue du territoire nationale, en particulier, en zone Centre-nord-ouest (CNO) », a annoncé lundi le général Philippe Mangou, chef d’état-major de l’armée loyaliste.

Ces hommes “garantiront le bon déroulement de la campagne électorale, du vote et rassureront davantage par leur présence toutes les populations sans exclusive”, a-t-il déclaré.

Le déploiement s’effectue sous le contrôle du Centre de commandement intégré (CCI), état-major mixte loyaliste/FN chargé de sécuriser le scrutin.

Ces 1.500 éléments vont travailler sur le terrain avec 500 hommes des Forces armées des forces nouvelles (FAFN), a précisé le général Mangou .Les FAFN vont quant à elles envoyer 1.500 de leurs éléments dans la moitié sud du pays, qui devront collaborer avec 500 soldats loyalistes, a-t-il relevé.

(Extrait sonore : General Philippe Mangou, chef d’état-major de l’armée ivoirienne ; propos recueillis par ONUCI-FM)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...