Burundi: inquiétantes allégations de violations des droits de l’homme

Allégations d'exécutions extrajudiciaires, cas de tortures et emprisonnement d'un journaliste : ce sont certaines des sujets de préoccupation de l'Expert indépendant des Nations Unies sur la situation des droits de l'homme au Burundi qui effectue sa première visite à Bujumbura depuis le 8 novembre dernier.

Fatsah Ouguergouz qui a pris fonction le 1er août 2010 note que différents acteurs de la société civile ont attiré son attention sur « neuf allégations d’exécutions extrajudiciaires, des cas de torture commis par les forces de sécurité nationale et l’emprisonnement du journaliste Jean-Claude Kavumbagu ». Le Directeur de Netpress, un journal en ligne, a été arrêté pour « trahison » le 17 juillet à Bujumbura après avoir mis en doute, dans un article, la capacité des services de sécurité burundais à prévenir un attentat comme celui perpétré par les islamistes somaliens en Ouganda.

Autre sujet de préoccupation, la situation politique sur le terrain et certains représentants de partis politiques ou de la société civile ont évoqué la question de la « fermeture du jeu démocratique avec le harcèlement des représentants de partis politiques, de la presse et de la société civile ».

Mais en conclusion et avant de présenter son rapport lors de la prochaine session du Conseil des droits de l’homme en mars 2011, l’Expert indépendant trouve positif sa première mission au Burundi qui lui a permis de rencontrer de nombreux acteurs. « Cette mission a été une occasion de se rendre compte de la disposition des autorités d’œuvrer dans le sens de l’apaisement, du dialogue, mais aussi pour sensibiliser les acteurs sur une politique d’ouverture pour améliorer la situation des droits humains au Burundi », souligne Fatsah Ouguergouz.

(Fatsah Ouguergouz, Expert indépendant des Nations Unies sur la situation des droits de l’homme au Burundi; propos recueillis par Alpha Diallo)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...