AIEA : le plaidoyer d'Ukiya Amano en faveur de la lutte contre le cancer

L'Assemblée générale des Nations Unies a examiné ce matin le Rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA). L'Assemblée a d'abord entendu l'exposé du nouveau Directeur général, le Japonais Ukiya Amano qui a insisté sur les nombreux mandats de l'Agence qui dépassent largement la simple question de la sécurité et de la sûreté nucléaire ou encore les zones dénucléarisées.

Yukiya AMANO à l'Assemblée générale

Yukiya AMANO à l'Assemblée générale des Nations Unies

Le travail de l’AIEA dans des domaines tels que la santé, la nutrition, la sécurité alimentaire, l’environnement et la gestion des ressources en eau est extrêmement important pour de nombreux Etats Membres.

UKiya Amano a déclaré avoir fait du cancer dans les pays en développement une priorité majeure de sa première année passée à la tête de l’AIEA. Dans les pays en développement, quelque 665 personnes meurent chaque heure de cancer, soit près de trois fois plus que dans les pays développés, a-t-il rappelé. Près de 70% de cancers dans les pays en développement sont diagnostiqués trop tard. Dans beaucoup de pays pauvres, il y n’y a pas une seule machine de radiothérapie, a-t-il déploré.

(Extrait sonore : Ukiya Amano, Directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...