Union européenne : une générosité solidaire méconnue

Retour sur les annonces de contributions au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Deux jours de réunion à New York qui ont permis de mobiliser 11,7 milliards de dollars pour les trois prochaines années dans le cadre de l'exercice 2011-2013.

@Paolo Pellegrin

@Paolo Pellegrin

Parmi les États ou groupes d’États qui ont le plus donné, l’Union européenne (UE) qui a annoncé une contribution de 452 millions de dollars. Or, cela est méconnu, l’Union européenne et ses 27 membres constitue l’un des plus importants donateurs lors des crises pour l’aide humanitaire et le développement.

L’objectif à terme, est de fédérer et coordonner toutes les aides bilatérales apportées par les Etats Membres de l’UE et celles qui sont versées à titre collectif et unitaire. Selon le Commissaire européen, Andris Piebalgs, en charg de la coopération pour le développement cela participe d’un souci d’efficacité et de rentabilité. Il faudrait dépasser les intentions individuelles pour mieux répondre aux multiples demandes et sollicitations.

(Interview : Andris Piebalgs, Commissaire européen chargé de la coopération pour le développement; propos recueillis par Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...